Christophe Chappe a tout plaqué pour sa passion, le surf. Il a créé Exhult, une plateforme pour les passionnés de glisse qui les invitera à vivre des moments exaltants.

Qui es-tu ?

Christophe, crinière blonde à barbe noire, je suis curieux de la vie et accro à l’eau salée.

Peux-tu nous parler du projet Exhult ?

Exhult poussera les curieux à vibrer, à être au bon endroit au bon moment pour vivre des moments extraordinaires aussi bien dans l’eau qu’en dehors ! Ça se passera donc à travers le surf mais aussi via de belles surprises qui graviteront autour, en fait cela ira bien au delà du sport.

Comment est né Exhult ?

J’ai eu envie de m’investir dans un projet authentique et respectueux car je ne me reconnaissais plus vraiment dans cette consommation superficielle qui nous entoure quotidiennement avec ce partage trop récurrent d’articles ‘faciles’ lié à notre révolution digitale. Ce type de partage sans âme, comme le font les catalogues de supermarchés… me transporte de moins en moins et est pour moi à l’opposé de l’essence du surf et de sa riche et passionnante culture. D’un côté, ça me fait du bien de voir une belle dynamique avec des marques françaises qui m’inspirent quotidiennement comme Phenüm, ton projet Louis ou encore Désillusion (je suis un grand fan), mais d’un autre, je pense qu’il pourrait y avoir encore plus de projets indépendants & qualitatifs de ce genre.

En parallèle, lorsque je vivais en Mer du Nord, beaucoup de surfeurs locaux m’interrogeaient sur les spots de mon pays à l’approche de leurs congés ou d’un trip planifié. Par manque de temps et d’expériences, ils avaient souvent l’impression de ne jamais être au bon endroit et d’être passé à côté de certaines choses. Trouvant ça dommage, ça m’a donné envie de les aider à leur faire faire de belles rencontres, à découvrir des trésors insoupçonnés et surtout à revenir avec des étoiles pleins les yeux.
Les bons souvenirs c’est la vie !

En vivant à Nantes, pas trop dure de pratiquer ta passion ?

J’ai passé la plupart de mon temps en Bretagne et au Pays Basque, je connaissais donc très mal cette région mais j’ai été scotché par la qualité des vagues que l’on peut trouver ici ! À 40 minutes de route on a des vagues capricieuses mais complétement folles quand Dame Nature se réveille, et en dépassant l’heure de route il y a des beachbreaks qui n’ont rien à envier au Sud-Ouest.

Le spot idéal l’hiver ?

Par frilosité, les reefs du coin sont des spots que je privilégie en hiver ! On accède à la vague en faisant le tour par un channel, du coup on peut quasiment surfer sans recevoir une seule goutte d’eau glacée sur la tête haha !!

Que peut-on te souhaiter pour 2017 ?

De belles rencontres, des sessions mémorables entre potes et continuer d’exhulter.

Identité visuelle créée par des cheval